Vacances en Corse : mes coins préférés sur l’île de beauté

Cela faisait des années que les paysages Corse nous faisaient rêver et finalement il y a un peu plus d’1 an une super promo sur les billets d’avion au départ de Lille nous a décidé à enfin partir l’explorer ! En septembre dernier nous sommes partis découvrir le nord de l’île et nous avons été tellement charmés qu’en mai nous sommes revenus cette fois pour visiter le sud de la Corse. Des plages de sable blanc aux montagnes rocheuses en passant par les pittoresques villages corses je ne saurais définir ce qui m’a le plus émerveillée mais je peux vous confirmer que je suis tombée amoureuse de cette île.

Autant vous le dire avant de prendre vos billets, impossible de visiter la Corse en 1 semaine, premièrement car même si le kilométrage paraît réduit entre 2 villes il ne faut surtout pas s’y fier (exemple Ajaccio-Bastia 150 km = 2h30 de route) et par ailleurs la diversité des paysages est telle qu’il faut savoir prendre son temps pour les explorer.

Afin de mieux s’y retrouver dans cet article, j’ai décidé de consacrer un paragraphe à chaque coin de Corse que j’ai exploré et de vous lister pour chacun les différentes activités que j’y ai faites comme les randonnées, les restaurants, la découverte des petits villages et les hébergements que j’ai testés.

Piana et ses environs

Commençons par mon coin coup de cœur de la Corse. C’est dans ce secteur que j’ai pu contempler les plus sublimes espaces naturels. Que ce soit côté terre ou côte mer, le coin regorge des plus belles pépites de l’île ! Voici celles qui m’ont fait chavirer :

  • Les majestueuses Calanques de Piana
    Classées au patrimoine mondial de l’Unesco ces merveilles de la nature se dévoilent côté mer et côté terre. Pour découvrir ce coin par la mer nous avons effectué un circuit de 3h à bord de l’Apana : cette petite vedette nous a emmenés dans tous les recoins du golfe, à l’intérieur des grottes du Capo Rosso, au plus près des rochers de la réserve de Scandola, et même faire une petite baignade non loin du village de Girolata. Un tour en bateau inoubliable qui nous en a mis plein les yeux. Pour admirer les calanques coté terre nous avons tout d’abord longé la fameuse route des calanques en voiture – attention au croisement des véhicules c’est parfois super serré ! – Nous avons également réalisé la magnifique randonnée de la Tour Du Capo Rosso. Cette randonnée de 3h aller-retour nous a permis de nous émerveiller devant de superbes panoramas et malgré l’absence quasi-totale d’ombre sur les 3h de marche la vue tout en haut de la tour génoise au sommet du Capo Rosso vaut clairement le coup. Prévoyez surtout un chapeau et beaucoup d’eau ! Il existe également plusieurs autres randonnées pour parcourir les Calanques mais nous ne les avons pas testées.
  • La jolie ville de Porto
    C’est au départ du port de cette petite station balnéaire que vous pourrez monter à bord de l’Apana dont je parlais plus haut. Avant ou après cette excursion je vous conseille une petite grimpette jusqu’à la tour génoise de la ville et un petit passage sur sa plage aux cailloux multicolores.
  • Mes bonnes adresses
    – Notre logement : un sympathique mobilhome à la Ferme de Chiuni à Cargèse
    – Restaurants en bord de plage : Le Tahiti et U Pescadore à Porto
    – Bar avec vue : Les Roches Rouges à Piana
    – Ma plage préférée : la plage de Chiuni à Cargèse
  • Mes autres randonnées
    – Du côté d’Evisa dans la forêt d’Aïtone : cette petite randonnée sans grande difficulté à l’ombre des pins dans un paysage rappelant la forêt d’Endor vous mènera jusqu’à la magnifique cascade de la Scarpa et les piscines naturelles A Madre. Comptez une petite heure de marche aller-retour.
    – Au col de la Vergio : c’est au départ de la statue marquant la limite entre la Haute Corse et la  Corse du sud que cette randonnée très bien balisée vous emmènera à travers un chemin assez rocailleux admirer les jolies bergeries de Radule. Une fois encore de très jolis paysages qui changent encore de ceux explorés lors des 2 autres randonnées dans le secteur.

Corte et ses environs

En 100 km et quelques 2 bonnes heures de route nous abandonnons les paysages côtiers pour les sentiers sinueux de la montagne Corse. C’est au milieu de ces paysages rocailleux où le météo change en a peine quelques heures que nous avons découvert l’autre visage de l’île de beauté. Si vous aimez randonner ce coin de paradis risque de vous combler et rassurez vous nul besoin d’être un adepte du GR20 pour explorer de magnifiques sentiers de randonnées à la découverte de paysages plus grandioses les uns que les autres.

  • Mes randonnées coup de cœur 
    – Cascade du Voile de la Mariée : c’est à Bocognano sur la route qui relie Ajaccio à Corte que vous pourrez contempler la plus haute cascade de Corse. Pour atteindre ce trésor naturel, il vous suffira de 10 minutes de grimpette à travers les bois. Haute de 70 mètres elle est beaucoup plus impressionnante en hiver quand son débit est maximum qu’en été mais c’est un spot idéal pour une petite pause pique-nique en pleine nature.
    – Cascade des Anglais : c’est dans la forêt de Vizzavona que vous partirez à la découverte des piscines naturelles de la cascade des Anglais. Après une trentaines de minutes sur une piste forestière très grossièrement balisée (mieux vaut avoir le GPS du portable pour s’aider) vous atteindrez la cascade et ses multiples piscines naturelles. N’hésitez pas à grimper un peu le long de cette cascade pour trouver un coin un peu plus calme pour faire trempette et bronzette sur les rochers.
    – La Vallée de la Restonica : ce bijou naturel creusé entre 2 gorges sinueuses vous offre un cocktail de paysages majestueux teintés de bleu, de vert et de gris. C’est au bout de la route tortueuse de cette vallée (D623), au pied des bergeries de Grotelle que vous pourrez monter au lac de Melo et au lac de Capitello. Cette randonnée de plus de 3h aller-retour nécessite une bonne forme physique mais l’effort vaut clairement la récompense du spectacle magnifique que la nature nous offre au pied des 2 lacs. Pour moi ce fut ma plus belle randonnée corse.
  • La ville de Corte 
    Fièrement perchée sur un flanc de montagne je vous conseille de passer découvrir son célèbre musée de la Corse et grimper jusqu’au nid d’aigle que constitue son impressionnante Citadelle.
  • Mes bonnes adresses 
    – Notre logement : Saint Christophe un joli appartement avec piscine et vue sur les montagnes.
    – Resto : Pizzeria U Passu à Omessa : une pizzeria familiale, accueil et repas excellent avec même aux beaux jours une piscine pour la digestion.

L’Île Rousse et ses environs

  • La ville de Calvi 
    Dans cette cité balnéaire célèbre pour son golfe et sa citadelle il est très agréable de se perdre. En partant à pied du port nous avons grimpé jusqu’à sa citadelle pour explorer les rues pavés de la vieille ville. Là haut nous avons déjeuné au restaurant A Candella qui offre une magnifique vue sur la baie depuis sa terrasse ombragée. Nous avons ensuite repris la route pour monter à Notre Dame de la Serra une jolie petite chapelle face à la mer qui offre un beau point de vue sur le golfe de Calvi.
  • Les jolis petits villages Corse
    Il est très agréable d’explorer les environs de l’Île Rousse pour partir à la rencontre des plus beaux villages de France. Sant Antonino, Pigna, Lumio … Vous ferez le tour de chaque village en 30 minutes mais leur charme vous fera succomber dès les premiers pas. N’hésitez pas à y aller au coucher du soleil, il parait que le spectacle y est incroyable.
  • Mes randonnées coup de cœur 
    – Le désert des Agriates : situé entre la plage de l’Ostriconi et Saint Florent, le désert des Agriates s’étend sur 15 000 ha. Pour en découvrir un petit aperçu nous avons décidé d’emprunter le sentier des douaniers qui longe la côte. Nous avons randonné de la plage de l’Ostriconi jusqu’à la baie de l’Acciolu. Cette balade nous a offert de multiples paysages, des cactus au maquis en passant par des zones arides où seuls les rochers jonchent le sol.
    – La plage du Lodo à Saint Florent : la météo ne nous a pas permis de réaliser cette balade mais on m’a plusieurs fois recommandé d’aller à Saint Florent pour prendre un bateau jusqu’à la plage du Lodo et ensuite randonner jusqu’à la plage de Saleccia.

Porto Vecchio et ses environs

  • La ville de Bonifacio
    Attachée à la falaise, la magnifique ville de Bonifacio offre un panorama sublime entre mer et rocher. Pas facile d’y circuler en voiture, le plus simple est de se garer à l’entrée de la ville au niveau du port pour ensuite partir à l’assaut de la Citadelle. Pour s’émerveiller devant les trésors de cette cité mieux vaut avoir de solides mollets. Nous avons adoré cette ville : flâner dans ses petites ruelles, se balader sur le chemin de ronde sur le tracé des anciennes fortifications, dévaler et gravir les 187 marches de l’escalier du roi d’Aragon et découvrir le bastion de l’Etendard qui nous raconte l’histoire des fortifications de la ville (bon plan : pass monument pour les 2 lieux : 3,5€).
  • Mes plages préférées
    La Corse du Sud est très connue pour ses superbes plages à l’eau bleue turquoise. En mai la température de la mer ne dépassant pas les 18°C nous n’avons pas exploré toute la liste de plages que j’avais repérées mais nous avons quand même pu en admirer 2 qui valaient clairement le déplacement même pour un simple bain de pieds ! Mon premier coup de cœur fut pour la grande plage de Palombaggia. Cette longue plage de sable blanc se poursuit ensuite par une forêt de pins et une partie un peu plus rocheuse qui m’a rappelé les plages paradisiaques des Seychelles. La deuxième plage qui m’a fait rêver est celle de Rondinara : située entre Porto Vecchio et Bonifacio cette plage parait encore plus sauvage que Palombaggia. Cette somptueuse crique paradisiaque n’est pas très grande, cernée par 2 presqu’îles couvertes de maquis. Ici aussi le paysage nous offre un camaïeu de bleu incroyable.
  • Mes randonnées coup de cœur
    – Le phare de la Madonetta : Pour atteindre ce magnifique phare il vous faudra marcher 1h sur un chemin bien caillouteux mais la balade vous offrira un magnifique point de vue sur la cité bonifacienne. Pour atteindre le pied du phare il faudra jouer des coudes avec le maquis et faire un peu de désescalade sur les rochers mais aucune grande difficulté ni danger si vous êtes un peu aventurier et qu’il ne pleut pas.
    – La cascade de Piscia di Gallu : Ici encore c’est une petite randonnée bien tranquille de 2h que nous avons effectuée pour aller admirer l’impressionnante cascade de Piscia di Gallu haute de 60 mètres. Durant 2h nous avons parcouru une grande forêt de pins, traversé un mini ruisseau en sautant sur de petits cailloux et croisé de grosses pierres et de nombreuses minis cascades avant d’atteindre la plus grande !
    – Le trou de la bombe : c’est au départ du col de Bavella qui offre dès son départ un point de vue magistral sur les célèbres aiguilles de Bavella que nous sommes partis admirer le Trou de la Bombe. Cette curiosité naturelle n’est autre qu’une cavité de 8 mètres de diamètre percée dans une barre rocheuse. Cette randonnée d’un niveau facile nous fait parcourir une jolie forêt de pins laricios. Vous atteindrez sans trop de difficulté un beau point de vue à une dizaine de mètres du fameux trou. Il est possible de s’en rapprocher plus près mais cette dernière partie de randonnée en mode « escalade » est réservée à des personnes très expérimentée et bien équipée, personnellement nous n’avons pas fait cette dernière partie. Comptez 2h30 aller-retour.
  • Mes bonnes adresses
    – Notre logement : nous avions loué avec 2 autres couples d’amis la Maison de Pauline. Cette magnifique villa possède 3 chambres avec chacune sa propre salle de bain et une grande piscine chauffée sur une magnifique terrasse à la sortie de Porto Vecchio.
    – Resto : Le Time sur la place du marché à Bonifacio. Propose de délicieux plats corses : mention spéciale pour la planche apéro Corse et les célèbres aubergines à la Bonifacienne. Furana à Porto Vecchio il possède une terrasse surplombant la baie de Porto Vecchio et sert de délicieux plats corses très bien présentés dans les assiettes.

J’espère que ce carnet de voyage Corse vous permettra de préparer au mieux votre prochain départ vers l’île de beauté. J’ai adoré découvrir les différents coins de cette île mais je dois vous avouer que j’ai eu une préférence pour le nord car l’éventail des paysages est beaucoup plus dépaysants, impressionnants et nuancé qu’au sud. Si vous avez d’autres questions sur la Corse n’hésitez pas à me les poser en commentaire je me ferai une joie d’y répondre 🙂

Derniers bons plans

Voici pour terminer des liens de parrainage vers les applications que j’utilise régulièrement en voyage et qui pourront peut-être vous aider à trouver la perle rare 🙂

  • Airbnb ou Abritel : logements entre particuliers, de la chambre chez l’habitant à la maison complète il y en a pour tous les goûts et donc toutes les bourses. Lien de parrainage Airbnb ici (25€ offerts).
  • LaFourchette : application pour réserver des restaurants en quelques clics et parfois avec des réductions à la clé. Je l’utilise tout le temps à Lille et en fonction des villes que nous visitons elle peut être d’une grande utilité. Lien de parrainage ici (10€ offerts).
  • Booking.com : le site de réservation d’hôtels qu’on ne présente plus. Lien de parrainage ici (15€ offerts).
  • Visorando : une super application mobile pour la rando. Elle référence des centaines de randonnées et pour chacune d’elle vous propose un résumé, une carte avec les points importants pour ne pas se perdre, un itinéraire détaillé du parcours et même quelques photos. Et grâce au signal GPS de votre téléphone vous pourrez vous repérer sur la carte même s’il n’y a pas de réseau ! C’est devenu mon appli indispensable pour randonner n’importe où en France.

Comment y aller depuis Lille ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Navigation